Les formations d’interprètes se développent et intègrent le parcours universitaire : pour exercer, il est nécessaire d’obtenir le diplôme de master. Parallèlement à l’évolution de la profession et de son contexte, les structures employant des interprètes vivent une importante mutation. L’activité est croissante : partout en France, des structures sont créées. Chacune d’elles développe alors une activité adaptée à un territoire en tenant compte des enjeux locaux.